Aller au contenu principal

Forêt
Un chêne de Touraine pour Notre Dame de Paris

Trente chênes tricentenaires de la forêt domaniale de Loches en Indre-et-Loire ont été retenus pour constituer la base de la flèche de Notre Dame de Paris.

Le premier chêne sessile faisant partie du lot retenu par l'Office National des Forêts dans la forêt domaniale de Loches a été abattu près de l'étang du Pas aux Anes le 9 mars. 

Etêté par un élagueur puis coupé à dimension requise, l'arbre germé sous le règne de Louis XIV a touché terre vers 15h30, abattu de mains de maîtres par deux bucherons, Jacky Tessier de St Branchs et Léo Launeau de la Membrolle-sur-Choisille. Trente chênes sessiles du même acabit, issus des ilôts de vieillissement ont été sélectionnés par Sébastien Buferne et Fabien Daureu, techniciens de l'office sous la houlette de Christophe Poupat, directeur régional de l'agence Centre Val de Loire. Une centaine de chênes plus jeunes seront prélevés sur les ilôts de régénération.La grume de 19 mètres (8 m3) sur un total de 24 rejoindra la structure de la base de la flèche reconstituée de Violet le Duc courant 2023 après un minimum de 18 mois de séchage à l'air. La forêt de Loches (3600 ha) est l'une des plus prestigieuse du centre de la France, réputée pour ses chênes sessiles prisés par les mérandiers. La finesse de grain de ce bois fait le bonheur des meilleurs tonneliers. Entre Chédigny et Sennevières, le massif abrite un millier d'hectares plantés de chêne vieux de 150 ans et plus. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

La Chariotte fait revivre le coeur de Bueil
A Bueil-en-Touraine, une épicerie-bar coopérative a vu le jour voilà un an, à l’initiative d’un collectif d’habitants.
Enseignement agricole : rentrée sereine, effectifs en hausse !
Les écoles « vertes » ont le sourire, la plupart ont ouvert leur établissement avec un effectif en hausse.
L’Aspa : une allocation pour s’assurer un minimum vieillesse
L’allocation de solidarité aux personnes âgées assure un minimum de ressources aux retraités à faible revenus.
Prise en charge de cotisations possible suite au gel
Les arboriculteurs et viticulteurs ont jusqu’au 8 octobre pour demander l’accès à la prise en charge de cotisations sociales suite au gel.
Fête départementale : les JA 37 jouent collectif à Braslou
Après bien des atermoiements liés au contexte actuel, les adhérents de JA 37 ont réussi leur pari : offrir une journée de détente au grand pub
Projets alimentaires territoriaux en Touraine : c’est du concret !
On entend de plus en plus parler des projets alimentaires territoriaux, mais que vont-ils apporter, aux agriculteurs notamment ?
Publicité