Aller au contenu principal
Font Size

Commission viticole de la FNSEA
Un duo portera la voix des vignerons ligériens

Yves et Benoît ont plusieurs points communs, ils sont tous les deux vignerons en Val de Loire, ils produisent du vin blanc et depuis quelques semaines ils ont la charge de représenter le Centre-Val de Loire à la commission viticole de la FNSEA.

Benoît Gautier est vouvrillon, Yves Lestourgie berrichon. Le premier est installé sur une exploitation d’origine familiale à Rochecorbon depuis 1981, le second est un céréalier devenu vigneron à la fin du 20ème siècle. Yves vit dans le Cher à Méreau-Lury- sur-Arnon, une commune à la porte d’une grande ville, Vierzon, tout comme Benoît à proximité de Tours. Les vignobles sont similaires en surface, 16 ha de chenin pour l’un en AOC vouvray, 15 ha pour l’autre dont 13 de sauvignon en appellation Quincy et deux hectares de pinot gris et noir vinifiés en Reuilly.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Nouvelle limitation des prélèvements d'eau
En l'absence de précipitations, et compte tenu des pics de chaleurs rencontrés ces derniers jours, la baisse des débits des cours d'eau se poursuit et
Horticulture : la crise surmontée grâce à une offre adaptée
La crise sanitaire, et notamment le confinement, ont mis un coup d’arrêt à l’activité horticole.
Melon : petits calibres, petits rendements
Pas simple la campagne de melons cette année en Indre-et-Loire.
Nouvelles restrictions de prélèvement d'eau en Indre-et-Loire
Un nouvel arrêté préfectoral a été pris le 30 juillet, instaurant de nouvelles restrictions et interdictions de prélèvement d'eau.
Le cri d'alarme des céréaliers : « le gouvernement doit changer de politique agricole »
Président de l’Association générale des producteurs de blé et autres céréales (AGPB), Eric Thirouin pousse un cri d’alarme sur la situation «
Publicité