Aller au contenu principal

Un éleveur conquis par l’agroforesterie

En clôturant sa carrière d’éleveur laitier l’an dernier, Philippe Cado a ouvert une nouvelle page de l’histoire de la ferme des Plaises à St Epain.

Voilà un an, les montbéliardes quittaient définitivement l’élevage Cado. A 50 ans passés, Philippe Cado entamait une nouvelle carrière tournée vers la production de graines et de fourrages avec une innovation de taille, l’installation d’un système agroforestier.

 

Après de nombreuses rencontres et visites, dont les parcelles déjà anciennes de la famille Meunier à l’Ile Bouchard, le projet s’est concrétisé ce printemps par la plantation d’un bon millier d’arbres en alignement intercultural. Seize essences sont alternées en proportion variable sur des lignes nord-sud espacées de 24 mètres de cultures sur le plateau juste avant la saillie de la vallée du Courtineau.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Moisson : des rendements en bio corrects
Comme en production conventionnelle, les premiers résultats des exploitations en agriculture biologique confirment une année placée sous le si
Explorateur d’hybrides
Un vigneron curieux tente de s’affranchir des voiles culturels qui ont imposé les cépages emblématiques pour s’aventurer sans oeillères et idé
Moisson : des rendements surprenants
Prix, rendements, les clignotants sont au vert pour la moisson 2021.
Le regard bienveillant de Bacchus sur Cravant
Changement de génération, le dieu du vin remplace la dive bouteille installée près du lavoir depuis un demi-siècle.
Plan pollinisateurs : jusqu’au 20 juillet pour s’exprimer
Céréaliers, viticulteurs, arboriculteurs, semenciers, maraîchers sont invités à faire leurs remarques sur le plan pollinisateurs jusqu’au 20 j
Une moisson entre les gouttes
La moisson peine à trouver son rythme de croisière cette année mais les beaux jours annoncés ce week-end et la semaine prochaine devraient cha
Publicité