Aller au contenu principal

Un investissement au départ, payant sur la durée

Des viticulteurs de l’ouest tourangeau se sont retrouvés le 8 décembre dans le Chinonais pour une formation sur les couverts végétaux. L’occasion pour Jérôme Billard, du Domaine de la Noblaie, de partager ses pratiques avec les participants.  

Dans le vignoble du domaine de la Noblaie, les participants à la formation sont allés observer la structure des sols, après plusieurs années de couverts

A l’occasion d’une formation de la chambre d’agriculture sur la gestion des couverts végétaux en viticulture, les participants se sont rendus dans les vignes du Domaine de la Noblaie, chez Jérôme Billard, à Ligré. Adeline Mallet, responsable du service viticulture œnologie de la chambre d’agriculture 37, animait cette formation. « Nous semons des couverts dans les vignes chaque année depuis 2015, indique Jérôme Billard. Auparavant, les inter-rangs étaient enherbés en fétuque, seul le cavaillon était désherbé chimiquement. Une fois enlevée, la fétuque a mis trois-quatre ans à disparaître totalement. » Au Domaine de la Noblaie, les objectifs des couverts sont multiples : empêcher l’érosion du sol et l’enrichir pour nourrir la vigne, travailler la porosité du sol par l’exploration racinaire, produire de la biomasse, absorber l’eau au moment des vendanges. Lors du premier semis de couvert au domaine, de la matière organique a été apportée pour favoriser la vie du sol.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

« Contractualiser est l’occasion de préciser les choses »
La section régionale lait de la FNSEA CVL organise une série de réunions pour parler de la contractualisation de la viande issue du troupeau laitier.
La démarche de transfert DPB est simplifiée
 Avec la nouvelle Pac, pour valider le transfert des DPB, il n’y a plus besoin de justifier que leur cession se fait en parallèle de transfert de fonc
Un cycle des cultures raccourci dans les prochaines décennies
Quels sont les impacts du changement climatique sur le cycle des cultures céréalières ?
Une table ronde pour comprendre le changement climatique
  Au programme de cette réunion qui se tiendra le 7 février à 14 h : le changement climatique et de ses conséquences, avec des intervenants de haut vo
Peser les jeunes animaux pour optimiser l’alimentation
Limiter la consommation de poudre de lait puis d’aliments, tout en augmentant la production laitière du troupeau.
Pâturage de céréales : conjuguer bienfait animal et efficacité économique
Même si l’intérêt pour la culture céréalière est limité, les atouts du pâturage des céréales d’hiver par des ovins sont nombreux pour le troupeau.
Publicité