Aller au contenu principal

« Un millésime artistique à suivre ! »

Chez Marielle Henrion, gérante du Château de l’Aulée à Azay-le-Rideau, on a choisi de travailler avec moultes précautions ce millésime 2022 que le climat a à nouveau marqué de son sceau.

Le millésime 2022 des cuvées du Château de l’Aulée s’annonce très parfumé et rond, grâce à une vinification qui relève d’un « travail d’équilibriste », selon la gérante, Marielle Henrion.

Au Château de l’Aulée à Azay-le-Rideau, la vinification se passe sous les meilleurs auspices pour les bulles, les chenins d’Azay-le-Rideau et les cabernets de Chinon. Une fois la vendange dans les cuves, « on voyait beaucoup de marc. On s’est dit : il y a beaucoup de solide, on aura peu de jus. Et finalement on a été surpris de la quantité de jus lorsqu’on a fait les vins de presse », raconte Marielle Henrion, gérante du domaine en appellation touraine-azay-le-rideau et présidente de l’AOC. En matière d’acidité, « on s’attendait à pire. Elle est moins marquée que d’habitude, mais il en reste », complète-t-elle. Une caractéristique qui a exigé de la rigueur en cave. « L’évolution climatique exige d’être de plus en plus technique, avec des points de vigilance accrus. Il faut vraiment être en alerte durant la vinification. Ce millésime a demandé une énorme protection des jus. On a utilisé la bioprotection, on a sulfité et levuré », explique Marielle Henrion.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Hier, « la chasse » aux engrais

Jusqu’il y a peu, le fumier était perdu pour les terres agricoles.

Des aménagements agricoles positifs pour la qualité de l’eau

 Pour préserver la qualité de l’eau, certains agriculteurs vont au-delà des obligations légales.

L’occasion de s’engager pour bénéficier de crédits carbone

 Les agriculteurs en grandes cultures intéressés pour réduire leurs émissions de CO2 et bénéficier de crédits carbone sont invités à se manife

Une plantation expérimentale de douze cultivars en Loir-et-Cher

Une plantation multiclonale de peupliers a été mise en place voilà deux ans à Noyers-sur-Cher (41).

Une journée départementale caprine riche en informations pour les éleveurs

Mycoplasmes, déclarations de mouvements, point sur la filière AOP, subventions… Les éleveurs caprins ont fait le plein d’informations utiles lors d

Ibrahima Ndiaye, vendeur d’aliments du bétail à Dakar

Jeune Sénégalais, Ibrahima Ndiaye commercialise toutes sortes d’aliments du bétail dans le quartier Yoff, au nord de Dakar.

Publicité