Aller au contenu principal

Une bonne moisson d’informations techniques

  Gestion des adventices, optimisation de la fertilisation, irrigation, innovations, vie du sol… Autant de thèmes abordés lors du Rendez-vous au champ de la chambre d’agriculture le 25 mai.

Le Rendez-vous au champ organisé par la chambre d’agriculture d’Indre-etLoire le 25 mai, a fait le plein. Environ 300 personnes ont fait le déplacement sur le site de l’Inrae de Nouzilly pour glaner des informations techniques et prendre connaissance des résultats des essais menés sur la plateforme. Un rendez-vous apprécié par les agriculteurs, aussi pour son aspect convivial dans un cadre professionnel détendu. Le renouvellement des générations était bel et bien palpable, avec la présence de jeunes agriculteurs. Plus d’une centaine d’élèves en formation agricole a également bénéficié des ateliers proposés, en provenance notamment de la MFR du Val de Manse et de l’agrocampus La Germiniere, de Rouillon (Sarthe). La journée se déroulait en deux temps. Le matin, des parcours thématiques étaient accessibles sur inscription, chacun composé de cinq ateliers. L’après-midi, les professionnels pouvaient voguer librement d’un atelier à l’autre, les intervenants se tenant disponibles pour approfondir les sujets. Parmi les thématiques abordées, celle de la gestion des adventices est celle qui a incontestablement attiré le plus de monde. Toujours pas de solution révolutionnaire à l’horizon, mais les ateliers ont démontré l’intérêt d’actionner une combinaison de leviers agronomiques en amont du semis, la chimie n’arrivant qu’après pour terminer le travail.

LES MICROPARCELLES COMME SUPPORTS

Le sujet de la fertilisation efficace, les associations gagnantes en polyculture-élevage, ainsi que l’adaptation au climat ont occupé le reste des parcours, très diversifiés. Les microparcelles d’essai ont apporté un support visuel très pédagogique, notamment avec différents traitements fongicides et herbicides. L’optimisation de la gestion de l’azote était notamment illustrée de cette façon. La réduction des intrants, et notamment des produits phytosanitaires, s’est dessinée de façon globale comme l’un des fils conducteurs des ateliers. Deux fosses pédologiques ont par ailleurs donné l’occasion de montrer les différents profils du sol, avec une composition bien différente à une centaine de mètres près. Tout au long de la journée, les différentes démonstrations du robot désherbeur Farmdroïd ont suscité la curiosité. Côté innovation, la nouvelle rampe d’irrigation de précision, acquise par l’Inrae, a également été présentée. Elle sera mise en eau d’ici peu. Plusieurs partenaires avaient installé leurs stands : Crédit agricole, Arvalis, BASF, Lallemand RAGT, Semae… Sans oublier les pompiers, qui ont profité de l’évènement pour échanger avec les agriculteurs sur les risques de feux de récolte. La journée a ainsi été riche en informations pour les visiteurs, et a contribué à montrer de façon concrète le travail réalisé sur la plateforme d’essai de Nouzilly et son intérêt pour faire avancer les pratiques et trouver des solutions dans les fermes.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Hier, « la chasse » aux engrais

Jusqu’il y a peu, le fumier était perdu pour les terres agricoles.

Des aménagements agricoles positifs pour la qualité de l’eau

 Pour préserver la qualité de l’eau, certains agriculteurs vont au-delà des obligations légales.

L’occasion de s’engager pour bénéficier de crédits carbone

 Les agriculteurs en grandes cultures intéressés pour réduire leurs émissions de CO2 et bénéficier de crédits carbone sont invités à se manife

Une plantation expérimentale de douze cultivars en Loir-et-Cher

Une plantation multiclonale de peupliers a été mise en place voilà deux ans à Noyers-sur-Cher (41).

Une journée départementale caprine riche en informations pour les éleveurs

Mycoplasmes, déclarations de mouvements, point sur la filière AOP, subventions… Les éleveurs caprins ont fait le plein d’informations utiles lors d

Ibrahima Ndiaye, vendeur d’aliments du bétail à Dakar

Jeune Sénégalais, Ibrahima Ndiaye commercialise toutes sortes d’aliments du bétail dans le quartier Yoff, au nord de Dakar.

Publicité