Aller au contenu principal

Autonomie fourragère
Une production de 13 tonnes de MS/ha avec une prairie sous couvert de méteil

La prairie sous couvert de méteil a tenu ses promesses chez Bruno et Benoit Rochereau. Avec une production de 13 tonnes de MS par hectare, cette association apporte de quoi appréhender avec sérénité la gestion de leurs stocks fourragers, pourtant sérieusement entamés du fait de la sècheresse estivale.

C’est avec l’aide de Jean-Baptiste Quillet, son conseiller fourrage, que Benoit Rochereau s’est lancé avec son père dans l’aventure des prairies sous couvert de méteil.

Dactyle, fétuque, trèfle violet, trèfle blanc, ray grass : tout y est. Ce 3 octobre à Ceaulmont (36), les jeunes prairies multi-espèces de Bruno et Benoit Rochereau ont repris vie. Celles-ci ont été mises en place un an plus tôt, sous couvert de méteil. Triticale, avoine, vesce et pois fourrager ont été semés en même temps que les espèces prairiales. C’est à la pelle et dans une remorque que Bruno Rochereau a mélangé toutes les graines avant de charger le semoir. « Pas trop d’un coup, précise-t-il, juste de quoi semer 2 ha à la fois ».

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Adapter les bâtiments d'élevage aux conditions chaudes
Pour limiter le stress thermique des animaux, réduire le rayonnement et laisser entrer l’air pour ventiler constituent les bases.
Fourrages détruits : un chargement salvateur livré à Savonnières
Sinistrés par un incendie, des éleveurs de Savonnières ont reçu une livraison vitale de fourrages apportée par des agriculteurs alertés par le
Sécheresse précoce : les éleveurs en première ligne
Le gel a masqué la sécheresse sous-jacente qui ampute désormais largement la production d’herbe.
La préfète à l’écoute de la filière élevage du département
La préfète s’est rendue ce lundi chez Richard Courtigné, éleveur à Brèches. L’occasion de rappeler l’impact de la perte de l
Fourrage : des premières coupes de qualité, mais peu de rendement
Les premières fauches d’herbe et de méteils affichent des rendements décevants et inquiétants, mais des valeurs alimentaires qui s’annoncent i
Des vaches de réforme engraissées avec de la luzerne
Maxime Breuillaud engraisse ses réformes avec de l’enrubannage de luzerne et du maïs, une ration produite sur sa ferme qui lui permet de réali
Publicité