Aller au contenu principal

Autonomie fourragère
Une production de 13 tonnes de MS/ha avec une prairie sous couvert de méteil

La prairie sous couvert de méteil a tenu ses promesses chez Bruno et Benoit Rochereau. Avec une production de 13 tonnes de MS par hectare, cette association apporte de quoi appréhender avec sérénité la gestion de leurs stocks fourragers, pourtant sérieusement entamés du fait de la sècheresse estivale.

C’est avec l’aide de Jean-Baptiste Quillet, son conseiller fourrage, que Benoit Rochereau s’est lancé avec son père dans l’aventure des prairies sous couvert de méteil.

Dactyle, fétuque, trèfle violet, trèfle blanc, ray grass : tout y est. Ce 3 octobre à Ceaulmont (36), les jeunes prairies multi-espèces de Bruno et Benoit Rochereau ont repris vie. Celles-ci ont été mises en place un an plus tôt, sous couvert de méteil. Triticale, avoine, vesce et pois fourrager ont été semés en même temps que les espèces prairiales. C’est à la pelle et dans une remorque que Bruno Rochereau a mélangé toutes les graines avant de charger le semoir. « Pas trop d’un coup, précise-t-il, juste de quoi semer 2 ha à la fois ».

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

L’élevage chevillé au corps
Après avoir fait ses armes auprès d’un troupeau allaitant comme apprenti, Mathéo se convertit à l’élevage laitier pour développer ses compéten
Une stratégie sur mesure pour sortir des impasses
Des purs céréaliers cochant la case retour à l’élevage laitier, le fait est suffisamment exceptionnel pour être relevé, d’autant que ce n’est
Produire ses protéines fourragères en caprin : intéressant économiquement
Produire des fourrages de bonne valeur nutritive pour limiter l’achat des aliments du commerce contribue à développer l’autonomie alimentaire
Prix des broutards mâles : l’incompréhension
Depuis l’effondrement des cours dans l’été, le prix des broutards est toujours à la peine avec un marché au ralenti.
Export des bovins : la réglementation FCO change
La Loi de santé animale fait voler en éclat les accords conclus par la France avec l’Italie et l’Espagne en matière de FCO.
Semis de luzerne sous couvert de tournesol : pari réussi !
C’est un peu par défaut que Martin De Cauwer a choisi le tournesol comme plante compagne à une luzerne qu’il a été contraint de semer ce print
Publicité