Aller au contenu principal

Vigne
Agir de façon préventive contre les gels de printemps

Tours antigel, voiles d’hivernage ou encore aspersion constituent des outils de lutte active contre le gel. Mais il est possible d’agir en prévention pour se prémunir, dans une certaine mesure, face au gel printanier.

Sous conditions, le couvert peut constituer un levier pour limiter l’impact des gels printaniers, mais il doit être maîtrisé.

Plus le stade phénologique est avancé, plus un gel aura des impacts néfastes sur la vigne. Si on a déjà des organes herbacés au moment du gel, ce dernier « fait éclater les cellules vertes des bourgeons ou feuilles et oxyde les tissus. Au final, le bourgeon nécrose », décrit Manon Thaunay, conseillère viticole à la chambre d’agriculture 37. Une telle situation entraîne une perte de récolte, un travail plus important d’ébourgeonnage et de relevage, ou de taille l’année suivante, et des pertes potentielles de qualité (vendange avec des stades phénologiques hétérogènes).

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

La situation semble sous contrôle pour l'instant

Au vu du printemps exceptionnellement pluvieux, les viticulteurs redoutaient l’explosion de maladies fongiques, notamment du mildiou, surtout après

De la technique pour contrer les aléas météo

Pas moins de 350 adhérents de Centre Ouest Céréales ont visité la plateforme d’essais conduite par la coopérative, le 30 mai.

Gestion des adventices : multiplier les leviers pour plus d’efficacité

Impliqué dès le départ dans la co-conception des systèmes de culture mis en place sur la plateforme Syppre Berry, Matthieu Jeanneau fait également

Explications sur la dérogation cas de force majeure

La reconnaissance du cas de force majeure pour les cultures de début de printemps va permettre que toutes les parcelles soient primables, mêmes cel

Comment déclarer les accidents de culture ?

Les accidents de cultures de plus de 10 ares doivent être signalés.

Des éleveurs bovins décontenancés

Sortir les animaux, les rentrer lorsque la portance devient vraiment insuffisante, les sortir à nouveau, faucher en faisant une croix sur la qualit

Publicité