Aller au contenu principal

Asperges - fraises : plus de peur que de mal !

Les craintes d’un début de saison en plein confinement se sont effacées face à la hausse de la demande, suite à la communication autour des difficultés de la filière. L’adaptation des producteurs a par ailleurs compensé efficacement la perte de certains débouchés.

Avec l’hiver doux, la campagne des asperges a été précoce. Les producteurs ont commencé la récolte dans la seconde quinzaine de mois de mars, juste au moment du confinement... La quantité était au rendez-vous en avril, grâce à une météo tempérée. Le refroidissement a ensuite ralenti la pousse, mais la terre s’est réchauffée cette semaine et va relancer la production.

 

« Avec le confinement, on s’est demandé si on devait laisser une partie des asperges en culture ou récolter comme d’habitude, confie Claire Dessillion de l’EARL Méchin à Hommes. On a décidé de récolter en se disant qu’on verrait ce que ça donne. Et finalement, dès début avril, le marché s’est révélé porteur. Avec la médiatisation du fait qu’on avait des productions à écouler, les gens ont consommé de bonne heure dans la saison et ont privilégié le local. »

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Trop c’est trop, rendez-vous le 19 janvier à Tours !
Les distorsions de concurrence, les pertes de surfaces exploitées, les obligations d’investissement pour répondre à la surrèglementation franc
ZNT fossés : 2 300 ha perdus pour l’agriculture
La nouvelle carte ZNT applicable en Indre-et-Loire se traduirait par une perte d’environ 2 300 ha de surfaces cultivées. La
Promotion de l'emploi agricole : des employeurs et salariés en phase
L’Anefa Centre-Val de Loire, qui promeut l’emploi agricole, a renouvelé son bureau.
L’interdiction de traiter pendant la floraison reportée
Après la mobilisation du réseau FNSEA et des parlementaires de terrain, Matignon a arbitré pour un report de l’examen du projet d’arrêté prévo
Plan de relance : déposer son dossier au plus vite
Certains dossiers peuvent déjà être déposés par internet dans le cadre des aides du plan de relance.
Plan pollinisateurs, la vengeance de Pompili ?
Dans le cadre d’un plan de protection des pollinisateurs le ministère de la Transition écologique veut rendre très complexes les traitements f
Publicité