Aller au contenu principal

Asperges - fraises : plus de peur que de mal !

Les craintes d’un début de saison en plein confinement se sont effacées face à la hausse de la demande, suite à la communication autour des difficultés de la filière. L’adaptation des producteurs a par ailleurs compensé efficacement la perte de certains débouchés.

Avec l’hiver doux, la campagne des asperges a été précoce. Les producteurs ont commencé la récolte dans la seconde quinzaine de mois de mars, juste au moment du confinement... La quantité était au rendez-vous en avril, grâce à une météo tempérée. Le refroidissement a ensuite ralenti la pousse, mais la terre s’est réchauffée cette semaine et va relancer la production.

 

« Avec le confinement, on s’est demandé si on devait laisser une partie des asperges en culture ou récolter comme d’habitude, confie Claire Dessillion de l’EARL Méchin à Hommes. On a décidé de récolter en se disant qu’on verrait ce que ça donne. Et finalement, dès début avril, le marché s’est révélé porteur. Avec la médiatisation du fait qu’on avait des productions à écouler, les gens ont consommé de bonne heure dans la saison et ont privilégié le local. »

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Les ministres s'accordent sur la future PAC
Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la voie à de nouvelles
Les jeunes vignerons invités à s’informer et échanger
A l’initiative de JA 37, une réunion spéciale jeunes viticulteurs est organisée le 3 novembre à la Maison des agriculteurs.
A la Une de Terre de Touraine du 23 octobre 2020
Les abonnés à Terre de Touraine ont accès à la version numérique feuilletable le jeudi midi précédant la parution de la version papier en alla
« Un beau livre, ça se garde et ça se transmet »
Au coeur de Bueil-en-Touraine, dans la maison du charron, se niche l’atelier d’Amandine Bravo. Son métier n’est pas commun, elle est relieur.
La méthanisation, de l'énergie agronomique
Au-delà de la seule production d’énergie, les méthaniseurs ouvrent de nouveaux horizons de production aux agriculteurs qui s’en dotent.
Agricultrice et pompière volontaire grâce au SR
Exploitante à Betz-le-Château, Anne-Marie Filliat a pu être remplacée au mois d’août pendant sa formation chez les pompiers à la faveur d’un n
Publicité