Aller au contenu principal

Chenin mousseux : viser l’optimum de maturité

La tendance vers des raisins pouvant atteindre l’optimum de maturité se confirme encore cette année. Mais les façonneurs de vins de base auront tout intérêt à récolter avant.

Philippe Gabillot, oenologue de la chambre d'agriculture 37

La vigne a soif mais la vigne est belle en Touraine. A quelques semaines des vendanges, une ambiance fébrile gagne le vignoble et une question taraude les vignerons des deux rives à Vouvray et Montlouis. Quand commencer ? La question gagne les esprits. Si en pays cabernet les têtes restent sereines, la décision est plus délicate en secteur chenin. Tantôt sec, demi-sec ou moelleux, ce cépage roi du Val de Loire se destine surtout aux fines bulles.

 

Or, la finesse et la fraîcheur d’un mousseux découlent d’un choix de maturité précoce du raisin bien connu des Champenois, qui vendangent toujours avec une relative verdeur. Et ce qui fait leur succès car les vins, acides mais aromatiques, par la magie de la refermentation close, mutent en excellents effervescents. Autant d’éléments qui incitent la chambre d’agriculture à maintenir en place le réseau maturité chenin initié par l’IFV d’Amboise en 2016 pour trois ans de collecte de données.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

L’agriculture de conservation à la mode lémanique
L’agriculture de conservation des sols reste peu développée en France où à peine 5 % des sols bénéficient de ce mode de conduite durable à tou
La consommation de vin à l’étude
A l’initiative de JA 37, une réunion spéciale jeunes viticulteurs s’est tenue le 3 novembre en visioconférence.
Le barème 2020 d’indemnisation des céréales à paille et des prairies est fixé
La Commission nationale d’indemnisation s’est réunie en septembre et octobre derniers pour fixer les montants d’indemnisation des dégâts de gi
Point moisson des sorghos
Echos de récolte
Le maraîchage comme voie d’insertion de réfugiés
Un chantier d’insertion en maraîchage vient d’être créé à Mettray à destination de réfugiés ayant obtenu l’asile.
La filière horticole, durement touchée, veut rebondir
Paroles d'horticulteurs du département : Arnaud Crosnier, président régional de la Fédération Nationale des Producteurs de l’Horticulture et de l
Publicité