Aller au contenu principal

Pac
Comment déclarer ses bordures de champs sur Telepac ?

Pour télédéclarer les bords de champs, quatre codes culturaux sont possibles : BTA (bande tampon), BOR (bordure de champs), BFS (bordure de forêt sans production) ou encore BFP (bordure de forêt avec production). Difficile parfois de trancher…

Une BTA doit mesurer au minimum 5 mètres. Ce code culture est réservé aux bandes enherbées le long des cours d’eau BCAE. Il est donc impératif de mesurer chacune des BTA avec l’outil mesure de Telepac. Si elle fait 5 m ou plus, elle peut continuer à être déclarée en bande tampon. Si en revanche elle est inférieure à 5 m, deux solutions se présentent :

• La parcelle est au bord d’un cours d’eau BCAE (ces derniers sont visibles en cliquant dans « Couches, Cours d’eau BCAE à droite de la photo) ou d’un fossé ZNT. Dans ce cas, une bande de 5 m est obligatoire. Il faut donc la redessiner, en rognant sur la culture en place, et s’assurer que la bande en question fait bel et bien 5 m minimum sur le terrain ;

• La parcelle n’est pas au bord d’un cours d’eau BCAE ou d’un fossé ZNT. Aucune obligation de largeur minimum dans ce cas. Il est possible de la déclarer en jachère (J5M ou J6S) ou en prairie temporaire (PTR). Une bordure de champs, déclarée en BOR, doit mesurer au minimum 5 m de large et être recouverte d’herbe.

Contrairement à un code culture jachère, les bordures qualifiées BOR, BTA ou PTR peuvent être récoltées (ou pâturées.)

Enfin, si la parcelle se situe en lisière d’une forêt, deux codes cultures sont possibles : BFS ou BFP. Soit la culture est implantée jusqu’au ras du bois, auquel cas la bordure (qui doit être supérieure à un mètre) sera nommée BFP, soit la culture s’arrête à un mètre (ou plus) de l’orée du bois, auquel cas on appellera la bordure BFS.

 

Adjacentes à une parcelle en terre arable, toutes ces bordures peuvent être comptabilisées dans le calcul des SIE. De fait, elles ne doivent pas être traitées. Pour rappel, 100 m linéaires caractérisés BOR (donc de 5 m minimum) équivalent à 900 m² de SIE. En revanche, cette même bande de 5 mètres déclarée en jachère ne rapportera que 500 m² de SIE.  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Hier, « la chasse » aux engrais

Jusqu’il y a peu, le fumier était perdu pour les terres agricoles.

Des aménagements agricoles positifs pour la qualité de l’eau

 Pour préserver la qualité de l’eau, certains agriculteurs vont au-delà des obligations légales.

L’occasion de s’engager pour bénéficier de crédits carbone

 Les agriculteurs en grandes cultures intéressés pour réduire leurs émissions de CO2 et bénéficier de crédits carbone sont invités à se manife

Une plantation expérimentale de douze cultivars en Loir-et-Cher

Une plantation multiclonale de peupliers a été mise en place voilà deux ans à Noyers-sur-Cher (41).

Une journée départementale caprine riche en informations pour les éleveurs

Mycoplasmes, déclarations de mouvements, point sur la filière AOP, subventions… Les éleveurs caprins ont fait le plein d’informations utiles lors d

Ibrahima Ndiaye, vendeur d’aliments du bétail à Dakar

Jeune Sénégalais, Ibrahima Ndiaye commercialise toutes sortes d’aliments du bétail dans le quartier Yoff, au nord de Dakar.

Publicité