Aller au contenu principal

Soin des animaux
De l’eau en quantité et de qualité

Très souvent oubliée, l’eau est le premier aliment des animaux d’élevage. Un approvisionnement insuffisant entraîne une baisse de l’ingestion de matière sèche, de la production laitière et des croissances.

Les besoins des animaux varient selon divers facteurs, l’alimentation, la température, le stade physiologique et la production laitière. En élevage ovin, à 20 °C, ils augmentent de 30 % et ils sont doubles dès que la température atteint 30 °C. Avec une consommation moyenne de 2,5 l par jour en conditions normales, une brebis pourra boire près de 5 l en pleine chaleur. Pour les bovins, c’est près de 130 l d’eau par jour qu’une vache en fin de lactation devra boire en période estivale avec un régime alimentaire sec (cf. tableau).

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

PLATEFORME : LES ÉTAPES CLÉS D’UNE CONSTRUCTION RÉUSSIE
Le stockage sous abri fait parfois défaut dans les exploitations agricoles.
DES BÂCHES POUR VALORISER LES GAZ ÉMIS PAR LES FOSSES À LISIER
La SCEA de Neuville, exploitation porcine à Cluis (36) s’est dotée en 2016 d’un système innovant permettant aux associés de collecter le biogaz émanan
UNE STABULATION CONÇUE POUR ACCUEILLIR DES ROBOTS
La SCEA Saint-Hubert a conçu sa nouvelle stabulation en y intégrant des robots, pour gagner en souplesse de travail.
Herbe et Fourrages souffle ses dix bougies
A l’occasion de la journée bilan du cinquième programme Herbe et Fourrages dans l’Indre, le réseau a fêté ses dix ans.
Dix ans après, qu’est devenue la première ferme pilote ?
Michel Paillet, éleveur bovin allaitant à Saint-Maur dans le Cher, est venu à Ceaulmont partager son expérience de ferme pilote des premiers programme
LITIÈRE COMPOSTÉE, UNE ALTERNATIVE À LA PAILLE DE CÉRÉALES
A Pérassay, dans l’Indre,  Enguerran Auclair a repensé son système de litière afin de s’affranchir de la paille de céréales.
Publicité