Aller au contenu principal

Enseignement agricole : cap sur la fin d’année… et la rentrée prochaine

En maisons familiales et rurales, la continuité pédagogique a bien fonctionné, grâce à l’investissement des formateurs. Le moment est aux réflexions quant à la reprise des cours en présentiel et aux inscriptions pour septembre.

Depuis mi-mars, la continuité pédagogique a pris le relais des cours en classe, dans les maisons familiales et rurales (MFR) aussi. Du côté des stages, seuls ceux se déroulant dans le secteur agricole ou mécanique ont pu suivre leur cours.

 

Plus que jamais, les MFR restent aujourd’hui dans l’attente de précisions de la part du Gouvernement pour la reprise. Que ce soit les 4ème-3ème, les bac pro ou les BTS, l’heure du retour dans les classes n’a pas encore sonné. « Pour l’instant, on a reçu le détail des mesure à prendre dans les établissements au moment de la reprise. Nous sommes en train d’établir des protocoles de reprise pour chaque établissement, qui devront être validés en Conseil d’administration », explique Ludovic Rosé, directeur de la Fédération départementale des MFR.

 

En matière de distanciation sociale et de désinfection, les MFR se heurtent à une difficulté supplémentaire, puisque 90 % de ses élèves en milieu rural sont en internat. « Les mesures sont déjà contraignantes en ce qui concerne les cours, mais en ajoutant l’internat, cela devient compliqué. Et il faut y parvenir avec le personnel dont on dispose », confie Ludovic Rosé, inquiet.

 

Une organisation pédagogique revisitée

 

Les classes devront être scindées en demi-groupes, ce qui implique une nouvelle organisation pour les formateurs, qui devront aussi assurer l’enseignement à distance des élèves dont les parents n’auront pas souhaité le retour à l’école, et des élèves des autres demi-groupes.

 

Du côté des examens, le contrôle continu s’appliquera aux différents niveaux, sans examens finaux ; seule une incertitude demeure concernant certaines épreuves orales de BTS. Les dates de dépôts des rapports de stage ont par ailleurs été repoussées. Début juillet, les livrets scolaires seront examinés par les jurés. Les notes pourront être réajustées en fonction de la moyenne sur les trois dernières années au niveau de l’établissement et au niveau national. Un rattrapage aura bien lieu, en juillet ou en septembre.

 

En attendant, la fin de l’année approche et donc le temps des inscriptions pour la rentrée prochaine. Plusieurs portes ouvertes d’établissements ayant dû être annulées, les MFR communiquent via les réseaux sociaux et leurs sites internet. Les personnes intéressées peuvent demander à être rappelées par téléphone ou visio pour obtenir renseignements et réponses à leurs questions. Elles seront ensuite orientées vers l’établissement choisi et pourront recevoir un dossier d’inscription numérique. La rentrée prochaine se prépare dès maintenant !

Renseignements : formationalternance- 37.fr ou sites internet et pages Facebook des différentes MFR.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Contrôle phyto en cours
Attention, la mise en oeuvre des ZNT riverain et points d’eau sera vérifiée pour la première fois cette année.
Méthanisation : « ll faut monter un projet à son image »
Les méthaniseurs de France se sont réunis dans le Lochois les 28 et 29 septembre.
Gaz et azote : les niveaux de prix suscitent de vives inquiétudes
Les agriculteurs, non protégés par un bouclier tarifaire, ont ressenti en premier les conséquences de la flambée des prix du gaz et demandé la
Les actions de Solaal saluées par François Hollande
François Hollande, président de la fondation « La France s’engage », est venu en Indre-et-Loire participer à l’une des actions solidaires orga
A Preuilly, un potager en partage
A Preuilly-sur-Claise, les habitants disposent depuis 2016 d’un espace collectif devenu un jardin partagé.
Pour une meilleure régulation du marché foncier
Avec sa proposition de loi foncière, le député Jean-Bernard Sempastous entend réguler le marché foncier et protéger les installations des jeun
Publicité