Aller au contenu principal

Exportations de vin : le Royaume-Uni, un marché majeur

Le marché britannique va-t-il rester un Eldorado ouvert aux vins français après le Brexit ? Probablement, même si bien des incertitudes pèsent sur sa dynamique. Dans ce contexte, les vins de Loire se positionnent sur un créneau porteur plutôt favorable à leur avenir outre-Manche.

La photographie du marché anglais dispensée lors d’une visioconférence Interloire laisse bien des raisons d’espérer sur ce marché de proximité malgré le retour de formalités douanières. Selon Sopexa, trois raisons érigent le Royaume-Uni en marché mature : 8 adultes sur 10 y boivent du vin ; sixième marché mondial pour la consommation, c’est aussi le second importateur mondial en volume et en valeur.

 

Malgré le réchauffement climatique et de nouvelles plantations, Albion est très loin de couvrir la demande d’une population ouverte sur les vins du monde. La Grande Bretagne compte un demi-millier de domaines produisant aux deux tiers des effervescents. Mais ce sont essentiellement des tranquilles qui ont la faveur des Britanniques. Ils en boivent plus de 12 millions d’hectolitres par an.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Nouvel arrêté abeilles : vergers, mission impossible
Les arboriculteurs de la section fruits de la FNSEA 37 ne comprennent pas la logique de l’arrêté abeilles, qui prévoit des contraintes intenab
Gel des vergers : la demande d’indemnisation est ouverte
La procédure de demande d’indemnisation par le fonds calamité suite au gel des vergers en avril 2021 est ouverte.
La recherche et le casse-tête des maladies du bois
Quoi de neuf sur le front des maladies du bois ?
Gestion de l'eau : l’Etat, casque bleu des bassines
Les dix-neuf réserves de substitution des Deux-Sèvres, attaquées par les opposants radicaux, sont le fruit d’une longue concertation validée par les O
Le barème d'indemnisation des céréales à paille, oléagineux et protéagineux est fixé
Cette année, les montants des dédommagements liés aux dégâts de gibier ne sont pas toujours en phase avec le cours des denrées actuel. Explications.
Millésime 2021 : les bonnes surprises de Cyril Desloges
Un vigneron de l’appellation touraine raconte la genèse de son millésime 2021.
Publicité