Aller au contenu principal

Future Pac
Faire plus avec moins

L’ossature générale de la future PAC est bien avancée. Sa mise en œuvre, qui nécessitera des négociations âpres entre les différentes instances européennes et une myriade de textes réglementaires, n’est pas prévue avant quelques années.

L’Union européenne abandonne- t-elle le secteur agricole ? En introduisant une part significative de renationalisation de sa politique agricole commune dans le projet de réforme actuellement en discussion, elle en prend le chemin. Pourtant, plutôt que de réforme, à Bruxelles on préfère parler d’évolutions, dont la mise en œuvre théorique était programmée au 1er janvier 2020. En effet, comme toute politique européenne, la PAC fait l’objet d’un plan pluriannuel sur 7 ans ; l’actuel courant de 2013 à 2020, un nouveau doit prendre le relai. Mais Antonin Garnier, journaliste à Agra presse Europe, explique que la mouture actuelle devra survivre un peu plus longtemps tant les discussions pour aboutir à une nouvelle prennent du temps.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Hier, « la chasse » aux engrais

Jusqu’il y a peu, le fumier était perdu pour les terres agricoles.

Des aménagements agricoles positifs pour la qualité de l’eau

 Pour préserver la qualité de l’eau, certains agriculteurs vont au-delà des obligations légales.

L’occasion de s’engager pour bénéficier de crédits carbone

 Les agriculteurs en grandes cultures intéressés pour réduire leurs émissions de CO2 et bénéficier de crédits carbone sont invités à se manife

Une plantation expérimentale de douze cultivars en Loir-et-Cher

Une plantation multiclonale de peupliers a été mise en place voilà deux ans à Noyers-sur-Cher (41).

Une journée départementale caprine riche en informations pour les éleveurs

Mycoplasmes, déclarations de mouvements, point sur la filière AOP, subventions… Les éleveurs caprins ont fait le plein d’informations utiles lors d

Ibrahima Ndiaye, vendeur d’aliments du bétail à Dakar

Jeune Sénégalais, Ibrahima Ndiaye commercialise toutes sortes d’aliments du bétail dans le quartier Yoff, au nord de Dakar.

Publicité