Aller au contenu principal

Une possibilité de diminuer la cotisation MSA 2020

Les viticulteurs, horticulteurs et producteurs de fromage AOP avec une baisse de 50 % de leur chiffre d’affaires du 15 mars au 15 mai, et qui vont avoir un revenu 2020 plus faible qu’en moyenne, ont intérêt à demander le calcul de leurs cotisations sur les revenus 2020. La date limite pour faire cette démarche est fixée au 15 octobre.

Différentes mesures pour venir en aide aux viticulteurs, producteurs de fromage AOP et horticulteurs qui ont enregistré un fort retrait de leur chiffre d’affaire au printemps ont été prises par le gouvernement. Parmi celles-ci, une baisse forfaitaire des cotisations sociales de 2 400 € qui est conditionnée à une baisse de CA de 80 % du 15 mars au 15 mai. Le seuil est haut, il y a très peu de bénéficiaires.

 

L’autre possibilité est un calcul des cotisations sociales sur le revenu 2020 (assiette nouvel installé) et non la moyenne 2019-18-17 (assiette triennale) ou sur le revenu 2019 (assiette annuelle). Dans ce cas, le seuil d’accès est une baisse de 50 % du chiffre d’affaires sur la période. Cela concerne beaucoup plus de monde et la baisse des cotisations dépasse souvent les 2 400 €. Mais la présentation complexe de la mesure (assiette nouvel installé) masque l’intérêt du dispositif.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Herbe et Fourrages souffle ses dix bougies
A l’occasion de la journée bilan du cinquième programme Herbe et Fourrages dans l’Indre, le réseau a fêté ses dix ans.
Dix ans après, qu’est devenue la première ferme pilote ?
Michel Paillet, éleveur bovin allaitant à Saint-Maur dans le Cher, est venu à Ceaulmont partager son expérience de ferme pilote des premiers programme
LITIÈRE COMPOSTÉE, UNE ALTERNATIVE À LA PAILLE DE CÉRÉALES
A Pérassay, dans l’Indre,  Enguerran Auclair a repensé son système de litière afin de s’affranchir de la paille de céréales.
Les agriculteurs du Lochois se bougent pour attirer des salariés
Un groupe d’agriculteurs du Lochois est en cours de création d’un collectif d’employeurs et de salariés.
Des élèves bien préparés pour la foire aux vins
La foire aux vins des lycées, organisée à Fondettes ce week-end, est un véritable support pédagogique pour les élèves de BTS viticulture-œnologie. 
La lutte contre l’obsolescence programmée fait l’affaire d’Hugues
Un concept nouveau et dans l’air du temps, voilà ce qui fait le succès du RéparToursNtruck.
Publicité