Aller au contenu principal

Génétique
La charolaise réunit des passionnés d’ici et d’ailleurs à Brèches

La journée Noyau de sélection charolais a lieu tous les ans sur le site d’un élevage. Rendez-vous était donné chez Richard Courtigné à Brèches le 13 juin. Certains éleveurs de la race ont fait 500 à 600 km pour venir, et des sud-Américains avaient même fait le déplacement.

Cette année, la journée Noyau de sélection charolais s’est déroulée chez Richard Courtigné, à la tête d’un troupeau de 290 têtes, à Brèches le 13 juin. Organisée par la coopérative d’insémination Evolution, ce rendez-vous génétique a apporté des éléments techniques aux éleveurs le matin, et s’est poursuivie avec la présentation d’une trentaine d’animaux.

 

L’événement a accueilli plus de 150 éleveurs, venus d’une dizaine de départements (principalement du Centre et de l’Ouest de la France), ainsi qu’une délégation sud-américaine. « Ceux qui viennent à ces journées recherchent du haut de gamme. Ce sont des passionnés, fait remarquer Richard Courtigné. Ils viennent se rassurer en voyant les animaux et échanger entre eux sur leurs pratiques. »

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Du lait blanc à l’algue bleue
Eleveurs et énergiculteurs, les associés du Gaec de Bré ont mis en route cet été une unité de production aquacole haut de gamme.
Influenza aviaire hautement pathogène : la France élève à nouveau le risque
A ce jour, la France est indemne d’influenza aviaire.
Témoignage bovin allaitant : cap sur un système vertueux
Eleveur de limousines à Courcelles-de-Touraine, Jonathan Besnard fait évoluer son exploitation petit à petit.
Point moisson des sorghos
Echos de récolte
Le parage parfois négligé, pourtant souvent recommandé
Le parage est un soin qui permet de rétablir les aplombs des animaux.
Oleoappro : la filière colza a de l’avenir
Pour les éleveurs, se fournir en alimentation animale de qualité n’est pas toujours simple.
Publicité