Aller au contenu principal

Enseignement agricole
La MFR Val de l’Indre déménage à Noyant !

Dans le cadre d'une reprise la MFR du Val de l’Indre s'installe dans les locaux de la MFR de Noyant-de-Touraine. Toutes les formations se poursuivent et l’offre s’étoffera même à la rentrée 2019.

La maison familiale et rurale (MFR) Val de l’Indre, jusqu’ici implantée à Sorigny, a élu domicile à Noyant-de-Touraine. Ce déménagement, intervenu pendant les vacances de Noël, fait suite à la fusion des MFR de Sorigny et Noyant-de-Touraine. Au niveau logistique, certains jeunes sont passés internes, une navette depuis la gare de Tours jusqu’à Noyant a été mise en place, et une autre depuis Sainte-Maure. Sans interruption de scolarité, « dans la mesure du possible, chacun a retrouvé sa classe, ses formateurs et son rythme d’alternance, pour assurer une stabilité dans la scolarité des élèves », précise Catherine Lefeuvre, directrice de la MFR Val de l’Indre.

Depuis le 7 janvier, les locaux de Noyant accueillent désormais 210 élèves au total et 12 formateurs. « Nous avons dû recréer des salles de cours dans des salles existantes », continue la directrice de l’établissement.

Un panel de formations élargi

Toutes les formations des deux établissements initiaux se poursuivent, autour de l’agriculture et du cheval. Le panel est ainsi élargi, avec toujours les 4ème et 3ème agricoles, trois CAP : métiers de l’agriculture spécialité ruminants, jardinier paysagiste et palefrenier soigneur, quatre bacs professionnels : CGEA (conduite et gestion de l’entreprise agricole) polyculture élevage avec option cheval possible, aménagements paysagers, et agroéquipement, et le BTS Acse (analyse, conduite et stratégies de l’exploitation agricole). Au rang des nouveautés 2019, vont s’ouvrir en septembre un titre technicien agricole, ainsi qu’un certificat de spécialisation caprin et un autre en conduite d’un élevage laitier.

L’environnement des locaux de la nouvelle MFR Val de l’Indre est placé sous le signe de l’espace et d’un cadre agréable, moins citadin qu’à Sorigny. « Et nous ne sommes pas éloignés de notre bassin de recrutement initial, le sud Touraine, donc c’est bien par rapport aux maîtres de stage. La logique de territoire est conservée », complète Catherine Lefeuvre. Auparavant, la proximité du CFA de Sorigny avait permis de créer un partenariat avec la MFR Val de l’Indre ; certains ateliers se déroulaient en effet dans l’établissement voisin. Désormais, ces ateliers se tiendront directement au sein de structures locales, chez des maîtres d’apprentissage. Une façon de resserrer encore les liens du réseau professionnel. 

Contact MFR Val de l’Indre : Route de Brou à Noyant-de-Touraine - Tél : 02 47 26 07 31 - Mail : mfr.valdelindre@mfr. asso.fr.

Portes ouvertes les samedis 2 février, 23 mars et 25 mai.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Le climat redessine le visage de la forêt
Sécheresses et canicules marquent de leurs empreintes mortifères une partie des essences locales.
Treize nouveaux apprentis viticoles à Amboise
Depuis le 10 janvier, treize adultes sont engagés dans la formation « ouvrier qualifié viticole » au lycée d’Amboise.
Former face à la pénurie de candidats en aide à domicile
Depuis novembre 2020, la MFR Rougemont-Tours forme des assistants de vie aux familles, en partenariat avec l’ADMR qui fait face à la difficult
Une nouvelle provocation des anti-phytosanitaires
Un rapport de la Fondation Nicolas Hulot utilise des chiffres non représentatifs et simplifie l’analyse de la situation, au point de conclure
Nitrates : un nouveau tour de vis en prévision ?
Alors que de nouvelles règles viennent contraindre encore plus l’activité agricole, une évolution de la réglementation sur la pollution des ea
Nappes souterraines : la reconstitution est en cours
Après un mois de novembre très sec, décembre et janvier se caractérisent par une pluviométrie abondante. Ces fortes précipit
Publicité