Aller au contenu principal

Biodiversité
Le vignoble cherche à amorcer la reconquête

Comment vit et se nourrit le petit monde vivant dans les paysages viticoles ? Quelles sont les interactions entre auxiliaires et ravageurs ? Comment utiliser les mécanismes naturels pour réduire le recours à la phytopharmacie ? Un programme régional de recherche apporte les premiers éléments de réponse.

Les conduites culturales qui prévalaient dans les fermes de polyculture élevage jusqu’en 1960 semblent parées de vertus au regard de l’environnement. Des systèmes complexes, durables, installés dans des espaces incluant de nombreux habitats potentiels utilisés par les petits mammifères et les insectes.

 

Comment retrouver des écosystèmes vivant en bonne intelligence avec les cultures et parfois à leur service ? C’est la question posée par le retour d’expériences en Val de Loire sur la biodiversité au vignoble, organisé par le réseau Vinopôle le 5 décembre à Panzoult. Université, IFV, chambre d’agriculture sont revenus devant un public de vignerons et de techniciens sur « les expérimentations diverses visant à éprouver des techniques alternatives afin de réduire l’utilisation des intrants. »

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Colère céleste à Huismes
Après le froid, le gel et parfois la grêle, les vignerons et tous les habitants de Huismes ont assisté impuissants à une tornade orageuse qui
Jean Castex à Cheverny
Pérennité de l'assurance récolte, verdissement de la PAC, règlement du conflit Airbus-Boeing qui a handicapé les exportations de vins, le premier mini
Vers un traitement en soirée pendant la floraison
Après la concertation obtenue par la FNSEA en décembre dernier, le plan pollinisateurs et son volet réglementaire ont été retravaillés.
ETA : bousculade entre foins et préparation de la moisson
L’ETA Bordier, située au nord du département, s’organise pour être sur tous les fronts : fenaison mais aussi moisson qui arrive à grands pas.0
Des visites de parcelles rassurantes
C’est à Saint-Ouen-les-Vignes notamment que les membres des GDA Nord Touraine se sont réunis la semaine dernière pour un tour de plaine.
GDA : conforter ses choix par l’échange
Ils sont une quinzaine autour de la grande table installée sous le hangar d’Alain Baron à Orbigny.
Publicité