Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Animation du territoire
Les agriculteurs, créateurs d’un tissu social

Le monde rural est loin d’être une grande endormie ! Et ce, grâce à des habitants impliqués dans la vie de leur territoire, comme la famille Huet, installée en polyculture et élevage laitier à Channay-sur-Lathan.

Née en 1985, l’association locale Traditions et loisirs organise aujourd’hui moultes animations dans le département, pour faire connaître les vieux matériels et métiers. Son matériel de battage et sa locomobile (machine à vapeur) sont très demandés, même en ville. Mais le point d’orgue reste la fête paysanne de Saint-Laurent-de-Lin, classée parmi les 10 premières du département avec une fréquentation de plus de 2 000 personnes. Sur deux jours, brocante, repas et spectacles, expositions et démonstration de matériels anciens, de vieux métiers… « Le but est de préserver le patrimoine agricole, de faire revivre les machines et de rassembler ruraux et non ruraux, explique Sébastien Huet, agriculteur à Channay-sur-Lathan et coprésident investi de l’association Traditions et loisirs, avec Magalie Taffut. Pendant les évènements, on échange avec des gens du coin, de l’agglomération de Tours ou de départements limitrophes, et on fait passer des messages sur l’agriculture actuelle ». Une aventure rendue possible grâce aux nombreux bénévoles qui retroussent leurs manches en toute convivialité. « Entre adhérents, ça crée un vrai réseau. On connaît les gens, et on les retrouve à la Cuma, aux randonnées du comité des fêtes… et au final on s’entraide plus facilement entre agriculteurs pour l’ensilage par exemple. Dans le coin, les agriculteurs ne sont absolument pas isolés ».

L’implication de Sébastien dans l’animation du secteur n’est pas le fruit du hasard. Ses parents, Claudette et Patrick Huet, ont ouvert le chemin depuis longtemps. Claudette est à l’origine de la troupe de théâtre de Channay- sur-Lathan créée en 1975, au sein de l’association « Jeunesse rurale ». « J’ai commencé par organiser un cours postscolaire agricole, et ça a bien pris. Du coup, un groupe adultes s’est créé ensuite », retrace l’agricultrice. Elle consacre ainsi certains samedis à un groupe d’enfants de 8 à 10 ans, pour peaufiner le spectacle annuel. La troupe adulte, elle, mélange des personnes de tous milieux : enseignement, banque, artisanat, agriculture… « On cherche à divertir, donc on joue toujours des pièces comiques de boulevard », complète Patrick Huet. Les comédiens se produisent dans des salles combles, autant à Channay, qu’à Villeperdue ou à Saint-Avertin. « Le théâtre des champs va en ville s’amuse Patrick Huet. On répète une à deux fois par semaine, c’est très convivial et, pour les représentations, on est reçus à chaque fois comme des rois. Le public nous attend !, raconte-t-il. Le but, c’est de se retrouver, on fait des repas, une soirée ou un voyage pour remercier les adhérents et bénévoles… C’est toujours important d’être entouré, et encore plus dans les périodes difficiles. » Une solidarité exprimée aussi à travers le don des recettes de certains spectacles à des causes caritatives. Il est ainsi de ces personnes qui fédèrent autour d’elles tout un monde, un réseau social « pour de vrai »…  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5.40€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Vignette
Le Richelais à la reconquête de ses ruisseaux
Le syndicat de la « Vienne tourangelle » (Manse étendue) amorce un programme de renaturation des cours d’eau de la rive gauche de Richelieu à
Vignette
Sforza, de la Renaissance à la déchéance
Sous la septième dalle avant l’autel de la collégiale St Ours, reposerait la dépouille de Ludovic Sforza.
Vignette
Les "Vignerons dans la ville" ont de nombreux projets
Rive droite, rive gauche de la Vienne, les vignerons de Chinon s’activent.
Vignette
L'abattoir du Bourgueillois en équilibre
Construit pour servir tout l'Indre et Loire et les zones limitrophes, l'abattoir de Restigné poursuit sa progression en tonnage malgré des difficultés
Vignette
Naturelles et locales les boissons du val de « Loère »
A l’arrivée des beaux jours, siroter un verre en terrasse revient au programme.
Vignette
Trucs et astuces Télépac
La période de télédéclaration PAC est en cours. L’UDSEA apporte des réponses aux questions récurrentes des agriculteurs.
Publicité