Aller au contenu principal

Les jeunes vignerons invités à s’informer et échanger

A l’initiative de JA 37, une réunion spéciale jeunes viticulteurs est organisée le 3 novembre à la Maison des agriculteurs.

Objectif : réunir tout le monde autour de la table pour trouver des solutions.

Avec la crise sanitaire, de nombreux vignerons installés récemment ou en cours d’installation sont confrontés à des difficultés financières. Pour leur apporter des éléments de réponse, JA 37 organise une réunion spéciale, ouverte à tous les jeunes viticulteurs du département, mardi 3 novembre à 19 h à la Maison des agriculteurs (9 bis rue Augustin Fresnel à Chambray- lès-Tours).

 

L’occasion de dresser un bilan des vendanges et de revenir sur les différentes mesures mises en place pour aider le secteur (distillation, stockage, baisse de cotisations MSA, fonds de solidarité Covid-19…).

 

Plusieurs intervenants seront présents pour apporter leur éclairage. Agnès Sévillia-Boisferon et Thomas Rigault, conseillers d’entreprise d’AS Cefiga 37, reviendront sur les fondamentaux de la gestion de trésorerie pour assurer la viabilité en temps de crise. Une intervention que complèteront les représentants du Crédit agricole et de Groupama sur les volets financement et protection des risques.

 

BOOSTER SES VENTES

La commercialisation des vins est également un point qui intéresse de nombreux viticulteurs. C’est pourquoi Jean-Pierre Gouvazé, responsable relations filière chez Interloire, présentera les marchés porteurs où se positionner pour booster ses ventes.

 

Cette réunion est gratuite et ouverte à tous les jeunes viticulteurs d’Indre-et-Loire et du Loir-et- Cher. Pour s’inscrire, il suffit de contacter l’animateur des Jeunes agriculteurs d’Indre-et-Loire au 07 84 56 51 94 ou par mail : ja37@agricvl.fr.


 Il le dit /

Josselin Ragot, référent JA viticulture pour la région CVL et vigneron à Chissay-en-Touraine (41)

« Cette réunion a également pour but de faire remonter les demandes du terrain au national. Des mesures d’aides au stockage et à la distillation ont été mises en place : ont-elles été suffisantes ? C’est ce que nous aimerions savoir. Pour l’instant, nous n’avons pas assez de retours des jeunes, nous comptons donc sur leur participation ! »

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Des aménagements agricoles positifs pour la qualité de l’eau

 Pour préserver la qualité de l’eau, certains agriculteurs vont au-delà des obligations légales.

L’occasion de s’engager pour bénéficier de crédits carbone

 Les agriculteurs en grandes cultures intéressés pour réduire leurs émissions de CO2 et bénéficier de crédits carbone sont invités à se manife

Une plantation expérimentale de douze cultivars en Loir-et-Cher

Une plantation multiclonale de peupliers a été mise en place voilà deux ans à Noyers-sur-Cher (41).

Une journée départementale caprine riche en informations pour les éleveurs

Mycoplasmes, déclarations de mouvements, point sur la filière AOP, subventions… Les éleveurs caprins ont fait le plein d’informations utiles lors d

Ibrahima Ndiaye, vendeur d’aliments du bétail à Dakar

Jeune Sénégalais, Ibrahima Ndiaye commercialise toutes sortes d’aliments du bétail dans le quartier Yoff, au nord de Dakar.

« Aller à paris, c’était un objectif »

 Un éleveur du Petit-Pressigny fait le déplacement au Salon de l’agriculture avec une de ses prim’holstein pour participer au concours nationa

Publicité