Aller au contenu principal

Compensation après le gel
Raisins : le potentiel incertain des bourgeons secondaires

Réputés peu ou pas fructifères, les bourgeons secondaires vont recevoir le signal du débourrement, une fois le stress du gel partiellement estompé. Mais que peut-on attendre comme récolte de ce protocole de secours mis en place par la nature ?

L’épisode gélif a détruit de nombreux bourgeons fructifères sortis de la bourre début avril. Les bougeons secondaires vont prendre le relais pour permettre aux ceps de capter la lumière et de synthétiser l’énergie qui sera mise en réserve dans les racines cet automne. Mais qu’en est-il du potentiel fructifère de ces bourgeons secondaires qui vont émerger ? Pour avoir une idée du potentiel de production après ces épisodes gélifs, il faut attendre la reprise de végétation et observer quel type de bourgeon va se développer.

 

Voici un rapide rappel sur les différents bourgeons, leur rôle ainsi que leur fertilité. En partant du bas vers le haut, voici les différents types de bourgeons :

- Bourgeon du vieux bois : va donner ce que l’on appelle les gourmands ;

- Bourgeons de la couronne : autour de la base, ces bourgeons sont dormants. La levée de dormance de ces bourgeons secondaires fera suite à un accident climatique (gel, grêle), taille sévère…

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Comprendre la puissance du sol

 « Ce qu’on sait sur le sol, c’est qu’on ne sait pas grand-chose ! », lançait Konrad Schreiber, lors d’une formation en agronom

Plus besoin de tire-bouchon pour boire du vin !

Vignerons à Benais, Vincent et Guillaume Delanoue proposent désormais une partie de leur production conditionnée en canettes, pour aller chercher u

Que sait-on aujourd’hui de la flavescence dorée ?

 Dispersion de la maladie, sensibilité en fonction des cépages, phénomènes de rétablissement : état des lieux sur les connaissances actue

La méthode de plantation en potets travaillés fait ses preuves

Une visite forestière a été organisée à l’issue de l’assemblée générale du Cetef de Touraine.

La longévité d’une parcelle débute par une implantation réussie

Face à l’évolution du climat, les chercheurs planchent sur différents leviers pour améliorer l’adaptation de la vigne.

Un projet amené à grandir à Abilly

Céréalier à Abilly, Bernard Limouzin s’est lancé dans un ambitieux projet d’agroforesterie il y a deux ans.

Publicité