Aller au contenu principal
Font Size

Top départ des premières vendanges

Sans attendre septembre, la Touraine entre en vendanges, parfois avec précipitation car les vins de base et les cépages précoces ont rapidement atteint les degrés et les niveaux d’acidité requis.

La Touraine viticole prépare activement les vendanges dont le coup d’envoi est d’autant plus imminent que certains ont… commencé. C’est le cas à St Martin-le-Beau où des vignerons profitent de chenins arrivés au profil vins de base. Des jus qui iront tendre un peu vers les 2019, hauts en degrés.

 

En terres ridelloises, comme au pays du noble joué, les visites de vignes ont confirmé l’avancée de la vigne vers la maturité mais avec de fortes disparités selon les expositions et les terroirs. Les cépages précoces comme les pinots gris et meunier, les chardonnay et même les sauvignons parfois constatés à 12°, seront bons à vendanger dès le milieu de la semaine prochaine.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Extraction : connaître le processus afin de l’optimiser
Anthocyanes, acides, sucres, tanins, polyphénols… autant de composants à extraire des raisins.
Déguster les baies : tout un art
En images un document UMT Vinitera, ATV 49, Chambre d'agriculture d'Indre et Loire avec les oenologues du Val de Loire.
Les meilleurs itinéraires du raisin au marc
La journée technique de pré-vendanges organisée par l'appellation Chinon a fait la part belle aux bordelais.
Une baisse inévitable mais réfléchie
SULFITES/ faut-il sans passer ?
Les causes multifactorielles d’une maigre moisson
Rétrospective d’une campagne céréalière décevante, avec les équipes régionales d’Arvalis qui esquissent les raisons de la contreperformance de
Terroir, cépage et porte-greffe au diapason
A Vouvray, la visite des vignes a mis en avant l’enherbement des vignes et la nécessité de définir une stratégie porte-greffe face au changeme
Publicité