Aller au contenu principal

Un colza bio encourageant

Pour un coup d’essai, c’est peut-être un coup de maître, Théo Meneau, agriculteur du bouchardais, semble avoir réussi le tour de force de produire dès sa première année une culture de colza bio au rendement prometteur.

Avec un cycle long de 10 mois, des conditions d’implantation difficiles faisant la part belle à la flore concurrente et laissant le temps à de nombreux ravageurs de s’installer, la culture de colza bio fait figure de mission impossible. Les agriculteurs la réussissant régulièrement, généralement très expérimentés, se comptent sur les doigts d’une main en Touraine.

 

A Marcilly-sur-Vienne, Théo Meneau, qui produit lui-même de la farine et de l’huile de chanvre, a tenté l’aventure dans le but d’approvisionner en graines un collègue triturateur, disposant d’un circuit de vente d’huile local et rémunérateur.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Moisson : des rendements en bio corrects
Comme en production conventionnelle, les premiers résultats des exploitations en agriculture biologique confirment une année placée sous le si
Explorateur d’hybrides
Un vigneron curieux tente de s’affranchir des voiles culturels qui ont imposé les cépages emblématiques pour s’aventurer sans oeillères et idé
Moisson : des rendements surprenants
Prix, rendements, les clignotants sont au vert pour la moisson 2021.
Le regard bienveillant de Bacchus sur Cravant
Changement de génération, le dieu du vin remplace la dive bouteille installée près du lavoir depuis un demi-siècle.
Plan pollinisateurs : jusqu’au 20 juillet pour s’exprimer
Céréaliers, viticulteurs, arboriculteurs, semenciers, maraîchers sont invités à faire leurs remarques sur le plan pollinisateurs jusqu’au 20 j
Une moisson entre les gouttes
La moisson peine à trouver son rythme de croisière cette année mais les beaux jours annoncés ce week-end et la semaine prochaine devraient cha
Publicité