Aller au contenu principal

AOC touraine : une bouteille sur trois exportée

Stabilité des sorties de chais, baisse marquée des cours du touraine blanc mais une dynamique export qui se confirme, radiographie des marchés de l’appellation touraine.

Assemblée générale de l’appellation touraine à Bourré (41) lundi. A la fin mai, les stocks de l’AOP touraine se révélaient suffisants pour couvrir 20 mois de commercialisation.

De juillet 2020 à mai 2021, vignerons et négociants ont commercialisé davantage de vins en AOP touraine que l’année précédente (+ 8000 hl). Comme l’an dernier la reprise est allée crescendo pour atteindre 127 khl commercialisés fin mai. Les sorties de chais sont au même niveau que l’an passé. Mais pour les initiés, ça signifie la poursuite du recul de la production, continu depuis 2005. En quinze ans, l’appellation touraine a régressé en volume de 66 000 hl, soit une bonne récolte sur mille hectares. Dans ce laps de temps, l’appellation a franchement « blanchi », se tournant résolument vers le cépage sauvignon, la baisse de volume concerne essentiellement les vins rouges. Si touraine amboise et touraine-mesland, appellations rouges, marquent le pas avec 1 % de baisse des sorties de chais sur un an, touraine-chenonceaux, touraine-azay-le-rideau bondissent à près de + 30 % et touraine-oisly d’un insolent + 34 %, toute proportions gardées au niveau des volumes vendus.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Moisson : des rendements en bio corrects
Comme en production conventionnelle, les premiers résultats des exploitations en agriculture biologique confirment une année placée sous le si
Explorateur d’hybrides
Un vigneron curieux tente de s’affranchir des voiles culturels qui ont imposé les cépages emblématiques pour s’aventurer sans oeillères et idé
Moisson : des rendements surprenants
Prix, rendements, les clignotants sont au vert pour la moisson 2021.
Le regard bienveillant de Bacchus sur Cravant
Changement de génération, le dieu du vin remplace la dive bouteille installée près du lavoir depuis un demi-siècle.
Plan pollinisateurs : jusqu’au 20 juillet pour s’exprimer
Céréaliers, viticulteurs, arboriculteurs, semenciers, maraîchers sont invités à faire leurs remarques sur le plan pollinisateurs jusqu’au 20 j
Une moisson entre les gouttes
La moisson peine à trouver son rythme de croisière cette année mais les beaux jours annoncés ce week-end et la semaine prochaine devraient cha
Publicité