Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Coopération agricole
Une Copac confiante mais vigilante

La coopérative des agriculteurs du Chinonais a clôturé ses comptes dans le vert. La situation est saine mais les filiales sont à surveiller dans un contexte de bouleversements réglementaires, de hausse des phytos, mais aussi de bonne tenue des marchés céréaliers.  

Sans le déficit de ses filiales, la Copac aurait fait plutôt une bonne année (comptes 2017/18). Au 30 juin, la coopérative chinonaise clôt ses comptes avec un chiffre d’affaires de 14,3 M€ (+ 7,6 %) et un résultat net de 128 k€. Une somme amputée des 186 k€ de dotations abandonnées aux comptes des filiales jardin-motoculture (Sarl la Paysanne et la Paysanne Motoculture). Cette situation découle de la saturation de l’offre de ce secteur concurrentiel, lui aussi bousculé par le e-commerce.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5.40€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vignette
FNSEA + JA confirment leur position majoritaire
Les résultats définitifs sont désormais connus depuis le 8 février au soir.
Vignette
Comprendre les paiements Pac
Les montants définitifs des aides couplées animales sont connus.
Vignette
Les fresques, ces œuvres qui traversent le temps
Les fresques transmettent des messages spirituels ou profanes peints par des artistes médiévaux inspirés par l’Antiquité.
Vignette
L'art du jardin japonais révélé à Maulévrier
Le plus grand jardin japonais d’Europe est planté à deux petites heures de la Touraine.
Vignette
L’arbre : un forestier qui aime les champs
 Des arbres au milieu du blé, une hérésie ? Ça n’a pas toujours été le cas…
Vignette
Agroécologie: et si la France passait à côté de l'essentiel?
Ancien chercheur du Cirad, fils de paysan, Lucien Séguy s’est taillé une solide réputation à force d’observation et d’expérimentation sous tou
Publicité