Aller au contenu principal

Vignoble : la fertilité, fille de la biodiversité

Les plantes sont des bio-indicatrices. Apprendre à décrypter leur message, c’est tout bénéfice.

Travailler, désherber, enherber, les vignerons entretiennent leurs vignes en jouant plus ou moins sur les différentes options permettant à la vigne de produire sans pour autant l’installer sur un sol lunaire. Avec la fin du tout désherbé, les expérimentations sont nombreuses pour trouver le couvert idéal dans le rang voire sur le cavaillon. Et si la solution était tout simplement de faire appel à Dame nature ? Damien Avril, intervenant à Panzoult lors d’une journée technique du Gabbto*, a arpenté les vignes de Nicolas Grosbois avec un groupe de vignerons chinonais, en évoquant une biodiversité botanique favorable aux insectes de tout poil mais aussi à la vie du sol. La science commence à découvrir la complexité des relations entre les racines et les mycorhizes, ces filaments de champignons sans lesquels il n’y aurait pas de fertilité possible.

 

Que sait-on des relations entre les plantes et les mycorhizes ?

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Tournesol : « des rendements bons, voire très bons »
La récolte de tournesol touche à sa fin, sur une note positive puisque les rendements sont tout à fait satisfaisants.
Hausse des engrais : quelles marges de manoeuvre agronomiques ?
C’est une question que se posent tous les agriculteurs pour limiter leurs charges, compte tenu du prix très élevé des engrais.
Pommes : calibre et volume impactés par les aléas
A Saint-Aubin-le-Dépeint, les vergers du Gaec des Deux Saints ont subi au printemps dernier le gel et la grêle.
« Un millésime avec une certaine finesse, de belles acidités »
Détour du côté de Chinon, au Domaine de la Massonnière où les vendanges viennent de se terminer.
Contrôle phyto en cours
Attention, la mise en oeuvre des ZNT riverain et points d’eau sera vérifiée pour la première fois cette année.
Vendanges : de belles qualités dans les cuves
Les vendanges, en cours ou terminées par endroits, révèlent des pertes importantes liées aux aléas climatiques.
Publicité