Aller au contenu principal

Circuits courts
boutique.mangeztouraine.fr : 3 500 inscrits !

En moins de 15 jours, la chambre d’agriculture a fait évoluer sa plateforme professionnelle. A l’origine conçue pour mettre en relation d’affaires les producteurs et les collectivités, elle est devenue une boutique en ligne ciblant la vente aux particuliers.

Destinée à soutenir les agriculteurs privés de leurs marchés habituels – Rungis, restaurateurs locaux, marchés locaux, collectivités –, la boutique.mangeztouraine.fr propose une offre renouvelée de fruits et légumes, de fromages, d’huile, de farines, de vins et de jus de fruits…

 

Les producteurs y déposent leurs offres deux fois par semaine et le consommateur règle sa pré-commande en ligne. Pour récupérer la marchandise, deux options : venir sur un point de ralliement à un horaire défini ou être livré moyennant 15 € pour un panier minimal de 60 €. « Le site, qui a permis de vendre 423 paniers à 46 de moyenne en avril, compte 3 500 consommateurs inscrits et pour l’instant une douzaine de producteurs », résume Emmanuelle Renaud qui anime l’opération à la chambre d’agriculture avec Laura Angers et Cécile Gourinel.

 

Fonctionnant sur l’agglomération tourangelle, la boutique.mangeztouraine.fr propose deux points de récupération des paniers : le mardi à la Maison de la Gloriette et le jeudi en centre-ville. Jusqu’ici ce dernier point était situé dans la cour de la préfecture pendant le confinement, mais avec la réouverture au public, un autre point de retrait en centre-ville est en cours de recherche. En attendant, pour les commandes des 14 et 19 mai, le retrait se fera à la Maison de la Gloriette. Les consommateurs sont conviés chaque demi-heure par groupe de 20 personnes entre 14 et 16 h. « Attention, prévient la chambre d’agriculture, les produits étant différents selon les jours de retrait et de livraison, il faut d’abord choisir son jour et son mode de livraison – retrait ou livraison à domicile – pour accéder aux produits en ligne durant 4 jours, et ensuite passer commande et régler en ligne » (voir schéma).

Pour commander ces produits locaux, rendez-vous sur la boutique : https://boutique. mangeztouraine.fr.   

 


Ils le disent 

10 % des ventes grâce à la boutique en ligne

Avec l’arrêt brutal durant trois semaines de l’activité de ses clients grossistes, Fabrice Barillet a trouvé une sortie de secours avec la boutique en ligne. Producteur de sainte maure de touraine à Ste Catherine-de-Fierbois, l’éleveur écoule désormais 10 % de sa production avec la boutique en ligne. « L’équipe s’est montrée très réactive. La chambre a pris à sa charge les frais d’animation en mettant à disposition trois personnes pour concrétiser l’opération », se félicite Fabrice Barillet. Désormais, c’est une association qui prend le relais et une commission de 10 % sur les ventes en assurera le fonctionnement.

 

Un petit pansement à l’hémorragie oenotouristique

Le domaine Drusse de St Nicolas-de-Bourgueil est l’un des deux inscrits à la boutique en ligne. Ayant investi sur le créneau de l’oenotourisme, Nathalie et David ont subi une chute soudaine d’activité au domaine de l’ordre de 60 %. Adhérent du réseau « Bienvenue à la ferme », le couple a rejoint naturellement l’initiative de la chambre d’agriculture. « Nous vendons l’ensemble de notre gamme, des cuvées premium à 15 € mais aussi les st nicolas-de-bourgueil à 9 € et le jus de raisin. Les commandes sont modestes, souvent à l’unité. De petites quantités dont le volume décroit avec la reprise mais ça nous a permis de compléter quelques tournées de livraison sur la route de Tours et c’est bon pour le moral. Nous ne savons pas encore si nous continuerons l’aventure, ça dépendra du niveau des prochaines commandes et du retour des touristes au domaine. »

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

PLATEFORME : LES ÉTAPES CLÉS D’UNE CONSTRUCTION RÉUSSIE
Le stockage sous abri fait parfois défaut dans les exploitations agricoles.
Les Olympiades des métiers, de futurs pros en compétition
Donner la possibilité aux jeunes étudiants ou apprentis de mesurer leurs compétences et leurs savoir-faire en aménagements paysagers et en maintenance
DES BÂCHES POUR VALORISER LES GAZ ÉMIS PAR LES FOSSES À LISIER
La SCEA de Neuville, exploitation porcine à Cluis (36) s’est dotée en 2016 d’un système innovant permettant aux associés de collecter le biogaz émanan
UNE STABULATION CONÇUE POUR ACCUEILLIR DES ROBOTS
La SCEA Saint-Hubert a conçu sa nouvelle stabulation en y intégrant des robots, pour gagner en souplesse de travail.
Herbe et Fourrages souffle ses dix bougies
A l’occasion de la journée bilan du cinquième programme Herbe et Fourrages dans l’Indre, le réseau a fêté ses dix ans.
Dix ans après, qu’est devenue la première ferme pilote ?
Michel Paillet, éleveur bovin allaitant à Saint-Maur dans le Cher, est venu à Ceaulmont partager son expérience de ferme pilote des premiers programme
Publicité