Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Glypho-tests : "Rassurez-vous, ce n'est rien"

Le CHU de Tours a autorisé son toxicologue François Darrouzain à répondre aux questions lors de la conférence de presse FNSEA 37 du 27 février.

En résumé, il a indiqué que la querelle sur les tests était une affaire de spécialistes et que pour lui, ce qui importait c’étaient les valeurs issues des tests. Entre « rien » (1), « sans doute quasi rien » (2), et « trois fois rien » (3) c’est toujours RIEN. La population peut être, et doit être, rassurée : il n’y a pas de sur-risque. Bien sûr, comme tout scientifique, il a ajouté « en l’état actuel des connaissances ».

 

Les deux autres toxicologues indépendants présents, Joel Guillemain et François Hubert ont complété :
« les scientifiques en savent énormément sur le glyphosate, le phytosanitaire le plus testé au monde. » Le toxicologue référent tourangeau, soumis au devoir de réserve, n’a pas démenti.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Un plan conséquent de soutien à l’économie
L’état et la région Centre Val de Loire se sont accordés pour mettre sur pied un plan de survie des entreprises fondé dans un premier temps su
Covid-19 : les filières tiennent mais grincent
Hissées sur le piédestal de la République, les filières agro-alimentaires remplissent du mieux qu’elles peuvent leur mission : fournir les ass
Horticulture-pépinière : un printemps au goût amer
Le coronavirus déstabilise beaucoup de secteurs économiques.
Filière vin : un printemps de menaces majeures
Avec 1,3 milliard de chiffre d’affaires annuel, ses 3 700 opérateurs, des dizaines de coopératives et 340 négociants, la filière viticole est
Que faire quand le Covid-19 est là ?
Dès la fin de semaine dernière, des employeurs ont signifié la présence de cas de salariés atteints par le Covid-19.
Publicité