Aller au contenu principal

Pénurie de fourrage : l’achat conventionnel possible en bio

La réglementation européenne prévoit les situations catastrophiques comme le cumul des sécheresses 2018 et 2019 et ouvre la porte à des dérogations pour achat de fourrages non bio.

Eric Lelievre, responsable de la section bio de l’UDSEA, constate que « le marché des bovins viande bio n’est pas porteur. Il faut bientôt 2 mois pour vendre les bêtes à viande. Dans ce contexte, compte tenu de l’ampleur de la sécheresse 2019, qui se cumule à celle de 2018, de l’absence de disponibilité en foin bio, de tensions sur le marché en foin conventionnel, il faut tenir compte des possibilités de dérogation prévues par la réglementation ». Et d’ajouter « Prévoir d’acheter de la paille, des fourrages, anticiper, c’est le bon moyen pour éviter d’être obligé de vendre des vaches, faute de nourriture, et de conserver son outil de production. » « Il n’y a pas de fourrage bio disponible », témoigne Paul. Les éleveurs peuvent en avoir l’appréhension, ne pas oser la demander, mais des dérogations sont possibles et acceptées.

 

Prévu dans les textes

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Des vignerons formés aux réglages des outils de travail du sol

Une quinzaine de vignerons et salariés viticoles a bénéficié d’une formation pour apprendre à régler de façon optimale les outils de travail du sol

Semis : une mission presque impossible ?

Semer les cultures de printemps constitue cette année un défi dans plusieurs secteurs du département.

L’arum, une plante singulière

De grandes feuilles vertes, visibles au cœur de l’hiver, une fleur et des fruits pas ordinaires, des surnoms qui ne le sont pas moins et, pour fini

« Ce dispositif sort l’impulsé du champ “agricolo-agricole” »

 Nathalie Flabeau, responsable de l’équipe stratégie-gestiontransmission à la chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire, évoque L’impulseur et se

UN COMBINÉ POUR DES SEMIS PRÉCIS

Le Solitair DT de chez Lemken est un combiné de semis ingénieux.

L’impulseur : un parcours pour accélérer ses projets de développement

Dispositif de formation créé par la chambre de commerce et d’industrie, L’impulseur accompagne les chefs d’entreprise dans leurs projets de dévelop

Publicité