Aller au contenu principal
Font Size

L’ART D’ÊTRE BUCHERON/
Préserver l’homme, le bois et la machine !

La belle « entrée maritime » de samedi dernier n’a pas découragé les curieux d’assister en forêt à la 44ème édition du concours départemental organisé chaque année par le Comice agricole de l'arrondissement de Chinon.

 

Entre deux démonstrations de débardage forestier avec des chevaux et de l’élagage, professionnels et apprentis ont croisé leur guide sur de beaux futs de chêne sélectionnés par l’ONF, dans une parcelle située à St Benoît-la-Forêt. Des arbres droits, larges d’une cinquantaine de centimètres à la base, qu’il a fallu abattre à la tronçonneuse dans les règles de l’art. Douze concurrents répartis en deux catégories, professionnels et apprentis, composaient le cru 2019. Pour tous, un même protocole alliant sécurité et technicité. « Il faut abattre l’arbre tout en préservant la personne, le bois et la machine », résumait Antoine Vuillaume, jury et formateur à la MFR de Loches.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Nouvelle limitation des prélèvements d'eau
En l'absence de précipitations, et compte tenu des pics de chaleurs rencontrés ces derniers jours, la baisse des débits des cours d'eau se poursuit et
Horticulture : la crise surmontée grâce à une offre adaptée
La crise sanitaire, et notamment le confinement, ont mis un coup d’arrêt à l’activité horticole.
Nouvelles restrictions de prélèvement d'eau en Indre-et-Loire
Un nouvel arrêté préfectoral a été pris le 30 juillet, instaurant de nouvelles restrictions et interdictions de prélèvement d'eau.
Le cri d'alarme des céréaliers : « le gouvernement doit changer de politique agricole »
Président de l’Association générale des producteurs de blé et autres céréales (AGPB), Eric Thirouin pousse un cri d’alarme sur la situation «
Publicité