Aller au contenu principal

L’ART D’ÊTRE BUCHERON/
Préserver l’homme, le bois et la machine !

La belle « entrée maritime » de samedi dernier n’a pas découragé les curieux d’assister en forêt à la 44ème édition du concours départemental organisé chaque année par le Comice agricole de l'arrondissement de Chinon.

 

Entre deux démonstrations de débardage forestier avec des chevaux et de l’élagage, professionnels et apprentis ont croisé leur guide sur de beaux futs de chêne sélectionnés par l’ONF, dans une parcelle située à St Benoît-la-Forêt. Des arbres droits, larges d’une cinquantaine de centimètres à la base, qu’il a fallu abattre à la tronçonneuse dans les règles de l’art. Douze concurrents répartis en deux catégories, professionnels et apprentis, composaient le cru 2019. Pour tous, un même protocole alliant sécurité et technicité. « Il faut abattre l’arbre tout en préservant la personne, le bois et la machine », résumait Antoine Vuillaume, jury et formateur à la MFR de Loches.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Néonicotinoïdes : consultation ouverte pour un feu vert provisoire
Une consultation publique est en cours pour réintroduire provisoirement l’usage de néonicotinoïdes en culture de betterave.
Adventices et ravageurs : des solutions techniques pour les cultures bio
Lors d’un webinaire organisé par le CTIFL et l’Itab, de multiples intervenants ont détaillé des solutions agronomiques afin de s’affranchir, autant qu
ZNT fossés : 2 300 ha perdus pour l’agriculture
La nouvelle carte ZNT applicable en Indre-et-Loire se traduirait par une perte d’environ 2 300 ha de surfaces cultivées. La
2019/2020 : pas de campagne faste pour la Copac
Une petite année pour la Coopérative des agriculteurs du chinonais, dont le déroulé a été présenté lors d’une assemblée générale en petit comi
Semis de luzerne sous couvert de tournesol : pari réussi !
C’est un peu par défaut que Martin De Cauwer a choisi le tournesol comme plante compagne à une luzerne qu’il a été contraint de semer ce print
Garder les qualités des pommes : des moyens d'agir
La station de La Morinière à Saint-Epain vient de rendre publique la synthèse d’une étude triennale (1) sur la qualité des pommes à la récolte
Publicité