Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Réchauffement climatique
Quels leviers pour vendre les vins de demain ?

Nos vins vont changer de profil. Plus alcoolisés, avec moins de fraîcheur dans le goût. Alors à quelles conditions les consommateurs seront-ils prêts à les acheter ?

Anticipant les vins du futur, et surtout le comportement des consommateurs à leur égard, les économistes étudient et cherchent à décrypter les habitudes des acheteurs de vin. Dans le cadre de rencontres internationales en Touraine les 17 et 18 octobre, l’Organisation intergouvernementale de la vigne et du vin (OIV) avait à ce titre invité un expert, en la personne d’Eric Giraud-Héraud. En s’attelant à une première question : quels vins aurons-nous demain dans nos verres ? « C’est la demande qui fait l’offre, et non le contraire. Il y aura donc des vins que les consommateurs aimeront ! », répond d’abord Eric Giraud-Héraud, directeur scientifique de l’ISVV (Institut des sciences de la vigne et du vin de l’université de Bordeaux).

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Loire Propriétés en fusion
Après ceux de Oisly, les sociétaires de la Sicavira ont accepté le 6 février le processus de fusion de leur coopérative au sein d’une seule en
« Paris » réussi !
Après Vinovision, le salon des vins septentrionaux qui a donné l’impulsion d’un salon international à Paris, Wine Paris-Vinexpo a mis sur orbi
Des OGM qui n’en sont pas
La décision du Conseil d’Etat classe en OGM des variétés issues de techniques récentes de mutagenèse.
ZNT, un dispositif exagéré et inapplicable
L’UDSEA et JA37 maintiennent la pression sur le dossier ZNT et sont intervenus auprès des parlementaires pour plus de réalisme.
Cave des producteurs de Montlouis : un bon bilan et des projets
Commercialisant la moitié de la production labellisée AOP montlouis-sur- Loire, la coopérative de la rive gauche a présenté ses comptes lors d
HVE mode d’emploi
Avec la montée en gamme des productions agricoles, les labels foisonnent au risque de faire tourner la tête des consommateurs perdus dans une
Publicité