Aller au contenu principal

Culture légumière
Une approche système pour l’asperge

Bien que protégée sous sa butte de terre, l’asperge n’échappe pas à la remise en question de son mode de culture. De nouvelles stratégies impliquant la plante dans son environnement tellurique apportent des réponses intéressantes.

Lors des Asparagus Days d’Angers, Thierry Picaud, du cabinet conseil Medinbio (1), a présenté une nouvelle approche système pour la culture de l’asperge. « C’est un challenge à relever qui met en oeuvre trois stratégies basées sur la dynamique d’un sol vivant, les stimulations des défenses de la plante et les traitements. » A l’image des réussites obtenues avec la phytothérapie en santé animale (aviculture), le consultant prône une approche globale multidisciplinaire. De nombreuses substances naturelles, vivantes ou inertes, ont été identifiées comme autant d’éliciteurs tonifiant les défenses ou agissant directement sur les ravageurs ou les maladies.

 

Thierry Picaud en nomme une trentaine allant des phénols aux huiles essentielles, en passant par les Trichoderma ou les Bacillus, mais aussi des saccharides, des anti-oxydants, des préparations naturelles non précoccupantes (PNNP) à base de prêle, d’algues, d’orties et de tanins.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Gel vignes, vergers : les exonérations MSA pourraient dépasser 15 000 €
Les viticulteurs et arboriculteurs ont jusqu’au 8 octobre pour demander une prise en charge des cotisations sociales exploitant et employeur.
Le cresson reprend vie en Touraine
A Courçay, une ancienne cressonnière a été remise en état et en production par un couple de passionnés.
L'AOC chinon planche sur la maîtrise des adventices
Première ODG à organiser sa réunion de pré-vendanges, à Seuilly, l’appellation chinon a mis l’accent sur l’entretien du sol viticole.
Les Jardins de l’Angottière : 1 duo, 2 productions
A Beaumont-Village, Stéphanie Guibet et Jean-Baptiste Molinier misent sur la complémentarité entre le maraîchage et un atelier plantes aromati
Préserver le rosé au-delà d’un été
Quatre leviers sont conditionnés par la matrice « rosé » dans laquelle ils évoluent.
Et si j’accueillais des rapaces sur mon exploitation ?
L’accueil de rapaces est une solution efficace pour la régulation de ravageurs de types rongeurs sur son exploitation.
Publicité