Aller au contenu principal

DES VIGNERONS OPTIMISTES POUR LA VENDANGE 2022

Cette année, les vignerons vouvrillons ont plutôt le sourire. De façon générale, les raisins sont nombreux et sains. La chaleur estivale a tout de même impacté la grosseur des grains.

Le 29 août, viticulteurs et partenaires de l’appellation vouvray ont participé à la visite de vignes pré-vendanges de l’AOC, émaillée d’interventions techniques.

Sous un soleil résumant l’été 2022, l’AOC vouvray a réuni ses vignerons et partenaires pour une visite de vignes pré-vendanges le 29 août. Dans le Vouvrillon, les vignerons sont optimistes. « Les raisins sont beaux, le potentiel est grand puisque le raisin a été noyé de soleil », note Alain Le Capitaine, président de l’appellation. L’interrogation concerne le volume, puisque, à défaut de pluie, les grains n’ont pas grossi autant qu’à l’accoutumée. « Il faudrait un peu d’eau avant les vendanges », s’accordent à dire les viticulteurs de l’appellation. « On a eu des pluies en juin, ce qui était parfait, puis on a eu 20 mm mi-août. Il aurait fallu qu’il en tombe aussi mi-juillet, estime Alain Le Capitaine. Pour les vignes jeunes, dont le système racinaire n’est pas encore en place, c’est difficile. Mais en comparaison, on avait eu plus de raisin grillé en 2019 que cette année. » Du côté des maladies, la sécheresse a eu le mérite de ne pas les réveiller.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

L’EARL Renard : une exploitation familiale qui sait s’adapter
Après un âge d’or du maraîchage à Saint-Pierre-des-Corps, il ne reste plus que deux exploitations, dont l’EARL Renard.
VALORISER AU MIEUX SES EFFLUENTS D’ÉLEVAGE
Le pilotage de la fertilisation pour cette campagne s’avère délicat compte tenu de la flambée inédite des prix des engrais.
La truite a son repaire à Langeais
 Avec l’envie de proposer une offre de poissons de qualité aux consommateurs locaux, Jérémie Bonnissent a repris une ferme piscicole l’année dernière.
« Contractualiser est l’occasion de préciser les choses »
La section régionale lait de la FNSEA CVL organise une série de réunions pour parler de la contractualisation de la viande issue du troupeau laitier.
La démarche de transfert DPB est simplifiée
 Avec la nouvelle Pac, pour valider le transfert des DPB, il n’y a plus besoin de justifier que leur cession se fait en parallèle de transfert de fonc
Un cycle des cultures raccourci dans les prochaines décennies
Quels sont les impacts du changement climatique sur le cycle des cultures céréalières ?
Publicité