Aller au contenu principal
Font Size

Bail rural
Attention au piège du pas de porte

A l’occasion d’une reprise de terres en fermage, il arrive que le propriétaire ou le fermier sortant demande au nouveau fermier le paiement d’un « droit d’entrée », connu sous le nom de « pas-de-porte ». Le point sur un piège à éviter lors de la conclusion du bail rural.

Le pas-de-porte désigne une pratique consistant, pour le fermier entrant, à verser une somme au fermier sortant ou au propriétaire, en échange de la conclusion du nouveau bail. Par exemple, un exploitant reprend des terres suite au départ en retraite du fermier. Ce dernier avait effectué des travaux de drainage sur les terres louées, mais ils sont amortis. N’ayant pas droit à une indemnité pour ces travaux, l’ancien fermier demande au repreneur de lui verser une somme d’argent. La situation peut également se rencontrer lors d’une reprise de terres par cession de bail : le cédant demande au repreneur le versement d’une indemnité au titre du « transfert » de son bail. Mais le pas-de-porte peut aussi revêtir la forme d’une augmentation injustifi ée de plus de 10 % de la valeur du bien loué par le propriétaire. Par exemple, un fermier reprend des terres en fermage de qualité moyenne, correspondant à la catégorie B de terres agricoles.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Que devient le bail lors du départ d’un copreneur ?
Le propriétaire de terres n’a pas la possibilité de mettre fin à un bail rural, pour le seul motif qu’il louait à un couple et que celui-ci se
CDD saisonnier : attention à la requalification en CDI
Si des informations sont imprécises sur le contrat de travail à durée déterminée d’un salarié, ce dernier peut se voir transformé directement
Le sort des bâtiments d’exploitation lors de la constitution d’une société
Lors de la constitution d’une société, soit les bâtiments sont apportés à la société, soit ils sont mis à disposition de cette dernière.
Des travaux interdits aux mineurs
De manière générale, il est interdit d’employer des jeunes de moins de 18 ans à des travaux les exposant à des risques (santé, sécurité).
Premières restrictions d'eau en Indre-et-Loire
Un premier arrêté de restriction et d'interdiction des usages de l'eau a été pris par Madame la Préfète le 24 juillet.
Il a moins de 18 ans : quels impacts pour un salarié saisonnier ?
Les travaux d’été ont démarré et avec eux les embauches de salariés pour pallier ce surcroît de travail.
Publicité