Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Euroviti 2019
L’eau dans les chais : faire mieux avec moins

L’hygiène au chai garantit l’intégrité des vins. Aussi, l’eau y est largement utilisée. Mais la nécessité de réduire le volume utilisé doit se traduire par un meilleur résultat à tous points de vue, via l’optimisation des pratiques.

Le colloque Euroviti (1) organisé au dernier Sival a posé la question de l’eau dans les chais. Le nombre de litres d’eau consommés pour produire un litre de vin varie d’un à dix. Un volume évoluant selon qu’il s’agit de blanc ou de rouge, de cuves ou de barriques… avec une moyenne de quatre litres d’eau pour un litre de vin (2). A chaque vigneron donc, sa consommation d’eau.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Vignette
Une plateforme de références au service de tous
" Expérimentons et partageons ensemble ", une invitation technique qui a séduit les agriculteurs venus à la journée Cultures et Fourrages de l
Vignette
Vitiloire, un climat propice aux affaires
La 17ème édition de Vitiloire n’a pas failli à sa réputation.
Vignette
Eau, agriculture et future Pac
Le comité de bassin Loire-Bretagne s’est réuni le 25 avril pour définir des orientations, dans le respect des directives européennes.
Vignette
Une stratégie multiple pour limiter les adventices
Sur des terres en limons battants, Anthony Crespin combine les stratégies pour limiter le salissement des parcelles.
Vignette
Allier technique et praticité, le choix de Damien Rézé
Stocker soi-même ses céréales : oui, mais dans quelles conditions de conservation et de confort de travail ?
Vignette
Après les Saints de glace, la vigne panse ses plaies
Le vignoble a subi des dégâts parfois importants après un mois de séquences météo, potentiellement gélives, suivie de grêle et de coups de vent.
Publicité